S'abonner à flux Les News de l'UNAF Les News de l'UNAF
L'UNAF est l'institution nationale chargée de promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles vivant sur le territoire français, quelles que soient leurs croyances ou leur appartenance politique. Elle anime le réseau des 100 Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF) et des 22 Unions Régionales des Associations Familiales (URAF), et les appuie dans leurs missions institutionnelles et de services aux familles.
Mis à jour : il y a 1 jour 1 heure

Inquiétudes des associations autour de la suppression du Fonds de la Complémentaire Santé Solidaire

ven, 12/06/2019 - 15:05
Alors que le Comité interministériel de la transformation publique a annoncé, le vendredi 15 novembre dernier, la suppression début 2021 du Fonds de la complémentaire santé solidaire, les associations membres du collectif ALERTE, dont plusieurs siègent au Conseil de surveillance et au Comité de suivi du fonds, s'unissent pour exprimer leurs vives inquiétudes et désaccords quant à cette décision.

Alors que le Comité interministériel de la transformation publique a annoncé, le vendredi 15 novembre dernier, la suppression début 2021 du Fonds de la complémentaire santé solidaire, les associations membres du collectif ALERTE, dont plusieurs siègent au Conseil de surveillance et au Comité de suivi du fonds, s'unissent pour exprimer leurs vives inquiétudes et désaccords quant à cette décision.

L'annonce de la suppression du Fonds de la Complémentaire Santé Solidaire inquiète les associations réunies au sein du collectif ALERTE, puisqu'elle intervient seulement deux semaines après le lancement de la Complémentaire Santé Solidaire. Ce dispositif, qui fusionne la CMU-C et l'ACS, a pour objectif de faciliter l'accès aux droits et aux soins des plus précaires. Financé, évalué et déployé par le Fonds de la Complémentaire Santé Solidaire, il nécessite une véritable animation et ne peut se limiter à une simple gestion administrative. Aussi, faire disparaître cet organe dans un an est un mauvais signal pour les associations.

Qui plus est, supprimer ce Fonds, c'est aussi supprimer le travail d'enquêtes, d'études et de recherches sur les bénéficiaires, leur accès aux soins, l'observation du non recours qui y est mené, et ces travaux d'observatoire qui sont indispensables pour garantir un accès à la santé de qualité pour tous. Ils participent en effet à la transparence et l'objectivation nécessaires face aux préjugés et discriminations qui touchent les prestations sociales dans leur ensemble.

Plus encore, la capacité du Fonds à organiser et développer une logique partenariale de travail doit être saluée : y dialoguent aujourd'hui des représentants associatifs, institutionnels et parlementaires, et d'organismes complémentaires. Cette pluralité d'acteurs favorise une expertise et une évaluation co-construites sur ces sujets.

La suppression de cet établissement serait à coup sûr préjudiciable mais aussi totalement paradoxale à l'heure où le gouvernement souhaite rétablir le dialogue et la co-construction avec les différents acteurs de notre société. Les associations mettent l'accent sur l'importance de conserver une instance centrée sur le dispositif de Complémentaire Santé Solidaire, dont la réforme récente nécessite concertation et suivi particuliers.

Le collectif ALERTE s'inquiète donc de la disparition du Fonds de la Complémentaire Santé Solidaire et de l'avenir de l'ensemble de ses missions. Si le gouvernement souhaite réellement lutter contre le non recours aux droits et aux soins comme il le laisse entendre avec le déploiement de la complémentaire santé solidaire, il est indispensable de revenir sur cette décision.

Contacts presse :

L'Unaf dans les médias

jeu, 12/05/2019 - 11:46
Presse nationale

Retombées médiatiques suite au communiqué de presse de l'Unaf : « Réforme des Retraites : Une réforme à haut risque pour les mères de familles »

Previssima – 29/11/2019 – « La réforme des retraites aura un impact négatif pour les mères de familles, alerte l'UNAF ».

Sud Ouest - 03/12/2019 - Réforme des retraites : gagnantes ou perdantes, les femmes aussi au cœur des débats

L'Union du Cantal du 27 novembre 2019 - udaf Cantal : AT 15 et Udaf, en soutien aux tuteurs familiaux

L'Eclaireur - La Dépêche du 27 novembre 2019 : Udaf Seine Maritime : Le transport solidaire est en plein boom

La Montagne du 26 novembre 2019 - Udaf Creuse : L'Udaf de la Creuse organise une table ronde vendredi 29 novembre à Guéret

Le Journal de la Haute-Marne du 26 novembre 2019 - Udaf Haute-Marne : La médiation familiale : il faut y penser !

Sud-Ouest du 26 novembre 2019 - Udaf Charente-Maritime : La première pierre d'une crèche pour les salariés

Le Télégramme du 23 novembre 2019 - Udaf Côte d'Armor : Marlène Simier Directrice de l'Udaf des Côtes-d'Armor

Sud-Ouest du 23 novembre 2019 - Udaf Lot et Garonne : L'Udaf s'expose avec ses associations

La Montagne du 23 novembre 2019 - Udaf Cantal : L'Udaf 15 est labellisée Point conseil budget

Journée mondiale du bénévolat : Le mouvement familial dit #Merci pour les familles

mar, 12/03/2019 - 17:47
Partout en France, dans les 6 500 associations familiales, des dizaines de milliers de bénévoles s'engagent pour accueillir les familles, les accompagner et défendre leurs intérêts. A l'occasion de la journée mondiale du bénévolat, l'Unaf, les Udaf, les Uraf, les associations familiales nationales et locales célèbrent leurs bénévoles et leur disent #merci pour les familles. Le mouvement familial, des associations unies pour les familles

Loisirs, jeunesse, protection de l'enfance, défense des consommateurs, défense des familles, santé, actions sociales et familiales… les associations familiales sont présentes dans de nombreux secteurs d'activité. Au plus proche des familles, elles sont partout sur le territoire en particulier là où les services publics ne sont pas, ou plus. Les pouvoirs publics s'appuient d'ailleurs souvent sur ces structures souples et peu coûteuses pour développer des services. Créées par les familles pour répondre concrètement à des besoins réels, les associations sont souvent à l'origine d'innovations sociales. Ainsi les crèches ont été créés au début des années 70 par des associations familiales, c'est aussi le cas de la médiation familiale ou plus récemment de l'accompagnement budgétaire ou encore du logement inclusif.

Des bénévoles indispensables à la cohésion sociale du pays

Derrière chaque association, il y a toujours des bénévoles : des femmes et des hommes qui s'engagent librement, sans rémunération, en parallèle de leur travail et de leur famille. Dans le mouvement familial, ils agissent à tous les niveaux : ils apportent de l'aide directe par des actions concrètes et diverses, ils défendent les intérêts des familles dans toutes les instances qui les concernent et ils s'investissent dans le fonctionnement démocratique intrinsèque aux structures associatives. Leur engagement permet d'accompagner des millions de familles, de créer des milliers d'emploi, d'apporter un service d'intérêt général que ne couvre ni le privé, ni le public. Une immense partie de la cohésion sociale en France repose sur leur engagement dévoué et désintéressé.

Une opération nationale pour dire « merci » aux bénévoles

A partir du 5 décembre et tout le mois de décembre, le réseau Unaf-Udaf-Uraf et ses associations familiales membres vont organiser des actions de remerciements, de formations, de valorisation des bénévoles familiaux sous le slogan « merci pour les familles ». Cette opération a pour objectif de rendre visible le sens de l'engagement de ces bénévoles, d'encourager de nouvelles personnes à rejoindre le mouvement familial mais aussi de dire aux familles et aux pouvoirs publics que le soutien qui leur est apporté ne pourrait exister sans eux.

Pour en savoir plus suivre le hashtag #mercipourlesfamilles et le compte facebook @mercipourlesfamilles.

Agenda Présidence et Direction : les échos

mar, 12/03/2019 - 11:57

Mardi 26 novembre 2019

Marie-Andrée Blanc a participé à une réunion de Bureau du CESE en sa qualité de Questeure. Puis, elle a assisté, avec l'ensemble du Groupe de l'Unaf, à la séance plénière et est intervenue au nom du Groupe sur le projet d'avis intitulé « La réinsertion des personnes détenues : l'affaire de tous et toutes ».

Mercredi 27 novembre 2019

Marie-Andrée Blanc a assisté à la plénière consacrée à l'examen du projet d'avis sur « Les enjeux relatifs aux conditions d'élevage, de transport et d'abattage en matière de bien-être animal (BEA) ».

Marie-Andrée Blanc a participé, dans le cadre des 80 ans du Palais d'Iéna, placé sous le Haut Patronage du Président de la République, Emmanuel Macron, et sous le parrainage du Ministère de la Culture, au Grand Dîner donné au profit des travaux de restauration architecturale du Palais d'Iéna.

Vendredi 29 novembre 2019

Guillemette Leneveu a participé au Conseil des régions, animé par Bernard Tranchand, Vice-président, qui s'est tenu en matinée dans les locaux de l'Unaf.

- Lettre d'information Unaf n° 674 du 3 décembre 2019 / ,

Mise en ligne des Echos du CESE

mar, 12/03/2019 - 11:51
7

Actualités législatives du 25 au 29 novembre 2019 : Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire

mar, 12/03/2019 - 11:46
Actualités législatives du 25 au 29 novembre 2019 : Projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire

Après l'adoption par le Sénat en première lecture avec d'importantes modifications le 27 septembre dernier, c'est au tour des députés d'examiner le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire.

Ainsi la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire a examiné les articles de ce texte du 20 au 29 novembre.

Le projet de loi viendra ensuite en séance publique de l'Assemblée nationale du 9 au 19 décembre 2019.

Sur le fond, s'agissant de la consigne sur les bouteilles plastiques inscrite à l'article 8 bis du projet de loi, les députés ont adopté plusieurs amendements visant à réintroduire la consigne de recyclage des bouteilles plastiques supprimée par les sénateurs en première lecture mais au moment du vote sur l'ensemble de
l'article 8 bis, les députés ont rejeté cet article.

Rappelons que l'Unaf avait signé une lettre à l'attention d'Edouard Philippe, Premier ministre, avec d'autres parties prenantes du service public de collecte et de tri des déchets ménagers pour exprimer ses inquiétudes quant au projet gouvernemental de consigne pour recyclage des bouteilles en plastiques « jetables ». Lire en rappel.
La question sera en conséquence revue lors de la séance publique.

6

La liste officielle des 150 structures labellisées Points conseil budget a été rendue publique

mar, 12/03/2019 - 11:45

Le 25 novembre dernier, à l'issue du Comité stratégique portant sur l'éducation financière, le Ministre de l'Economie, Bruno Lemaire, et la secrétaire d'Etat auprès de la Ministre de la Santé et des Solidarités, Christelle Dubos, ont annoncé officiellement la labellisation de 150 Points conseil budget en 2019.

Cette communication ministérielle accompagne l'ouverture progressive de ces services d'accompagnement budgétaire qui ont vocation à accueillir tous les publics.

Le réseau des Udaf est le 1er réseau de Points conseil budget : 49 Udaf portent d'ores et déjà 63 labels.

La liste des structures ainsi qu'une cartographie interactive sont accessibles sur le site du ministère.

Une page dédiée aux Points conseil budget portés par les Udaf a par ailleurs été mise en ligne sur le site de l'Unaf.

3.5

Démarchage téléphonique en assurance : l'Unaf aux côtés d'autres associations a été entendue

mar, 12/03/2019 - 11:43

Après trois mois d'intenses négociations, le Comité consultatif du secteur financier a adopté un avis pour que cessent les pratiques toxiques du démarchage téléphonique en assurance.

A compter du 1er juillet 2020 au plus tard, les professionnels s'engagent à mettre un terme au harcèlement téléphonique, à avancer vers un consentement moins équivoque des consommateurs sollicités et à faciliter la résiliation des contrats ainsi souscrits. Lire le communiqué de presse commun.

L'Unaf, aux côtés de l'AFOC, Familles Rurales, UFC-Que Choisir se félicitent de ce premier pas en direction d'un arrêt rapide et pérenne des pratiques frauduleuses dont elles s'assureront de l'effectivité.

Dans l'attente d'une interdiction du démarchage téléphonique et alors que les demandes des associations représentant les consommateurs et les familles ont été entendues, elles restent mobilisées et entendent veiller à l'effectivité des engagements des professionnels.

1

L'Unaf a participé à la Convention nationale du groupe Action Logement en présence de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du logement

mar, 12/03/2019 - 11:43

L'Unaf, représentée par Marie-Josée Balducchi, administratrice, a participé à la Convention nationale du groupe Action Logement, qui s'est tenue le mardi 26 novembre dernier à Paris en présence de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du logement. Nathalie Payelle, directrice de l'Udaf de Loire Atlantique et Marilia Mendes, coordonnatrice du pôle Habitat Cadre de Vie à l'Unaf participaient également à cet évènement.

Ce fut l'occasion pour l'Unaf de rencontrer ses partenaires et de réaffirmer l'engagement du réseau Unaf-Udaf-Uraf avec Action Logement pour faciliter l'accès et le maintien dans un logement décent des salariés et de leur famille, notamment ceux qui rencontrent des difficultés. Cet engagement a été formalisé dans une Convention cadre nationale, signée le 15 juillet dernier entre l'Unaf et Action Logement, avec un déploiement au niveau des territoires.

Cet événement a été l'occasion pour Bruno Arcadipane, Président d'Action Logement groupe, Jean-Baptiste Dolci, Vice- Président et Bruno Ardouet, Directeur général, de dresser un premier bilan du Plan d'Investissement Volontaire, conclu avec l'État en avril 2019. Élus, partenaires sociaux, bailleurs, professionnels de l'immobilier, économistes, associations ainsi que deux anciennes ministres sont intervenus lors de tables rondes avec comme fil conducteur « Faciliter l'accès au logement pour faciliter l'accès à l'emploi ». Les débats et les échanges ont été riches et ont mis en évidence les liens forts entre logement, pouvoir d'achat, emploi, transports, mobilité et aménagement du territoire.

En clôture de cet événement, le Ministre Julien Denormandie, a réaffirmé sa volonté d'accélérer la mise en œuvre du Plan d'Investissement Volontaire et a co-signé une convention visant à « Faciliter l'accès au logement des salariés en mobilité professionnelle » avec l'Union Sociale pour l'Habitat et Action Logement et sa filiale Soli'AL.

Pour en savoir plus

Programme de la Convention Nationale Action Logement 2019

Plan d'Investissement Volontaire, conclu entre l'Etat et Action Logement

Action Logement et l'Unaf s'engagent en faveur de l'accompagnement des salariés en difficulté

2

L'Unaf a été élue à la Commission « Ethique et déontologie » du nouveau Haut conseil du travail social

mar, 12/03/2019 - 11:35

L'Unaf, représentée par Monique Dupuy, administratrice, a participé le 18 novembre 2019 à la séance d'installation du Haut Conseil du Travail Social, présidé par la Députée Mme Bourguignon, également Présidente de la commission des affaires sociales à l'Assemblée Nationale.

Le décret de cette nouvelle mandature publié le 16 novembre 2019 fait entrer les représentants des caisses de sécurité sociale (CNAM, CNAV, CNAF, CNMSA) et crée un collège des représentants des comité locaux du travail social.

La matinée a été consacrée à la présentation de la nouvelle composition du HCTS, à l'adoption du règlement intérieur et aux élections des représentants dans les différentes commissions.

Monique Dupuy a été élue à la Commission « Ethique et déontologie » dans les collèges des « familles et personnes accompagnées ».

L'après midi a été consacrée à l'élaboration du nouveau programme de travail. Outre la commission permanente et la Commission « Ethique et déontologie », trois groupes de travail ont été prévus autour de trois sujets :

· Rapports entre intervenants sociaux et travailleurs sociaux
· Identification des pratiques professionnelles émergentes
· Développement des pratiques réflexives des travailleurs sociaux
Des livrables sont prévus pour juin 2021.

Une prochaine assemblée plénière se tiendra en février pour arrêter la feuille de route précise pour les groupes de travail et la Commission « Ethique et déontologie », cette dernière devrait continuer à travailler sur le partage d'information.

2.5

Participation de l'Unaf et des Udaf aux travaux du « Grenelle contre les violences conjugales »

mar, 12/03/2019 - 11:34

A l'invitation des pouvoirs publics, l'Unaf a participé aux travaux du « Grenelle contre les violences conjugales », à l'initiative de Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.

Ce dispositif, débuté début septembre 2019 s'est conclu, le 25 novembre 2019, journée internationale contre la violence à l'égard des femmes. Durant cette période, une centaine de Grenelle locaux a été organisée sur l'ensemble du territoire national.

L'Unaf, soucieuse de porter un plaidoyer fort et cohérent au bénéfice des familles impactées par les violences conjugales a souhaité recueillir les expériences et propositions des Udaf grâce à une enquête flash. Cette enquête a été proposée durant le mois d'octobre 2019.

Les Udaf ont formulé nombre de propositions qui vont nourrir désormais le plaidoyer de l'Unaf. Les résultats de l'enquête seront publiés prochainement.
Lire en rappel le communiqué de presse de l'Unaf.

Contact : N. Serruques, nserruques unaf.fr

3

L'Unaf a réuni les représentants familiaux siégeant dans les Caf

mar, 12/03/2019 - 11:34

L'Unaf a organisé le samedi 16 novembre 2019, une journée nationale à destination des représentants dans les Caisses d'allocations familiales qui a réuni 80 participants.

Cette journée avait pour objectifs d'informer sur l'actualité de la branche famille et d'échanger sur le rôle des représentants dans la défense des intérêts des familles (leviers d'action et difficultés repérées).

La matinée a été consacrée à la présentation de l'actualité de la branche famille (PLFSS 2020, BCG (Budget Commun de Gestion), bilan COG (Convention d'Objectifs et de Gestion) 2018, présentation de l'étude de l'Unaf sur les schémas départementaux des services aux familles (SDSF) et sur les enjeux autour de la dématérialisation et la société numérique.

L'après-midi s'est articulée autour de trois ateliers thématiques consacrés aux politiques de la vie sociale, de la jeunesse et sur la question des indus.

4.

Actualités législatives du 25 au 29 novembre 2019 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020

mar, 12/03/2019 - 11:33
Actualités législatives du 25 au 29 novembre 2019 : Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020

Les 25 et 26 novembre, l'Assemblée Nationale a examiné en nouvelle lecture le PLFSS pour 2020.

Parmi les principales modifications à souligner, figurent :

  • l'intégration des conséquences financières du plan hôpital en augmentant l'Ondam 2020 de 300 millions d'euros (+2,45% par rapport à 2019 dont 2,4% pour l'Ondam hospitalier) (art 59 du projet de loi) ;
  • la révision en conséquence des tableaux récapitulatifs pour 2020. Le solde du régime général se dégrade de 300 millions d'euros. Le régime général et le FSV seraient en déficit au moins jusqu'en 2023.

La plupart des autres modifications reprennent des amendements déposés au Sénat en première lecture avant le rejet du texte, apportent des précisions ou des améliorations rédactionnelles.

Le 30 novembre, les sénateurs ont à leur tour examiné le PLFSS pour 2020 en nouvelle lecture.

Le dernier mot appartenant à l'Assemblée Nationale, la lecture définitive de ce texte est inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale le 2 décembre.

Sur le fond, en nouvelle lecture, les sénateurs ont adopté les principales modifications suivantes :

A l'article 7, l'obligation nouvelle imposée aux employeurs de mettre en place un accord d'intéressement pour reconduire la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat a été supprimée.

A l'article 31, le transfert du financement de « Santé publique France » de l'État vers l'assurance maladie a été supprimé. La motivation en est que, dans un contexte de multiplication des risques sanitaires (Lyme, Lactalis, Mourenx, Notre-Dame, Lubrizol) qui mobilise fortement les agences de surveillance épidémiologique, il faut éviter un désengagement de l'État dans le financement de « Santé publique France » et un affaiblissement du pilotage national de notre politique de veille sanitaire.

A l'article 45 relatif à l'indemnisation du congé de proche aidant, il a été ajouté, pour garantir la sincérité budgétaire du financement de l'allocation journalière de proche aidant, l'affectation de fonds pérennes à la branche famille et la non soumission à la CSG de cette allocation.

A l'article 49, le caractère obligatoire de la publication de l'identité et des coordonnées des assistants maternels sur le site d'information de la CNAF a été supprimé.

Le dispositif de sous-revalorisation des prestations sociales à 0,3 % proposé à l'article 52 a été supprimé. Les sénateurs estiment que ce mécanisme constitue un nouveau coup porté au pouvoir d'achat des retraités moyens, n'ayant que leur pension pour vivre, et des familles.

A l'article 56, la majoration des indemnités journalières au bénéfice des familles nombreuses a été maintenue.

@ : cmenard unaf.fr

5.5

48% des parents jugent qu'ils auraient besoin d'être davantage aidés par les pouvoirs publics

mar, 12/03/2019 - 11:32

Dans la France de 2018, 48% des personnes vivant avec des enfants à charge répondent « oui » à la question « Actuellement, compte tenu de votre situation globale, du montant des aides publiques et de vos impôts, vous considérez que vous auriez besoin d'être aidé.e davantage par les pouvoirs publics. » Cette proportion monte à 55% pour les personnes ayant au moins 3 enfants à charge. Pour les personnes sans enfant à charge, elle n'est que de 41%.

Source : baromètre Drees/BVA, calculs UNAF

5

Conseil économique, social et environnemental : La réinsertion des personnes détenues - Les enjeux relatifs aux conditions d'élevage, de transport et d'abattage en matière de bien-être animal

mar, 12/03/2019 - 11:32

La séance plénière du Conseil économique, social et environnemental s'est tenue les 26 et 27 novembre 2019 avec à l'ordre du jour, les questions suivantes :

La réinsertion des personnes détenues : l'affaire de tous et toutes DECLARATION ECRITE DU GROUPE DE L'UNAF (annexée au Journal Officiel)

Faire de la réinsertion des détenus une mission réellement prioritaire constitue l'essence même de l'avis. A la fois sociale, politique, cette mission a une dimension humaine, qui doit conduire à briser les chaînes de l'exclusion, à lutter efficacement contre la récidive mais aussi donner du sens à la peine.

Plusieurs propositions visent à résoudre cette équation et le Groupe de l'UNAF en retient trois plus particulièrement.

Préserver les liens familiaux. Le sujet est loin d'être marginal car selon les chiffres du ministère de la justice entre 70 000 et 140 000 enfants seraient concernés chaque année par l'incarcération d'un de leurs parents. Il est donc indispensable d'intensifier les relations familiales pendant la durée d'incarcération en renforçant les objectifs publics en termes de développement des parloirs familiaux ou d'unités de vie familiale. Mais préserver les liens familiaux doit aussi prendre d'autres formes d'action : le développement de la médiation familiale en milieu carcéral pour le maintien des liens familiaux pendant la détention et non pas seulement par anticipation de la sortie, ou encore le soutien à la parentalité.
Il s'agit ainsi de permettre le maintien des liens parents-enfants, l'accès aux droits et la compréhension des contraintes de l'exercice de l'autorité parentale en milieu carcéral.
Dans l'intérêt de l'enfant, la médiation familiale lui permet de maintenir le lien avec le parent incarcéré là où l'autre parent voit dans ce lien un danger pour l'enfant. Plusieurs Udaf développent ce type de services pour permettre une réinsertion sociale et aussi familiale des détenus.

Lever les freins au développement des alternatives à la détention. Les dispositifs progressifs de préparation à la sortie - que ce soit la semi-liberté, le placement extérieur ou le bracelet électronique- sont autant de mesures d'aménagement des peines permettant le maintien des liens familiaux et facilitant la réinsertion sociale et professionnelle et ceci d'autant plus pour les jeunes parents. La préconisation 4 pour lutter contre la sous-utilisation de ces alternatives doit recevoir une traduction concrète rapidement.

Enfin, le Groupe de l'UNAF se félicite que l'avis souligne l'importance de l'action des associations dans les prisons et à la sortie pour faciliter l'accès au logement, aux droits sociaux, à la santé, à l'emploi ou à la formation. Pérenniser voire renforcer leurs moyens contribue à un parcours global vers la réinsertion.

Le Groupe de l'UNAF a voté l'avis.

Les enjeux relatifs aux conditions d'élevage, de transport et d'abattage en matière de bien-être animal. DECLARATION ECRITE DU GROUPE DE L'UNAF (annexée au Journal Officiel)

Le 30 octobre dernier, le Ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Didier Guillaume annonce : broyage des poussins ou castration à vif des porcelets seront des pratiques bientôt interdites en promettant d'autres mesures de bien-être animal dans les semaines qui viennent. Avec le présent avis, inscrit donc les travaux du CESE en pleine actualité avec des propositions très concrètes pouvant inspirer le Gouvernement.

L'avis a su mettre à l'écart les débats improductifs des promoteurs du véganisme, du flexitarisme, de l'antispécisme pour faire avancer la question du bien-être animal hors de toute polémique et ceci en lien avec une attente forte des consommateurs. En effet, les enquêtes auprès de ces derniers nous révèlent que 85% des répondants se disent prêts à consommer moins de viande et la payer plus cher si celle-ci provient d'élevages respectueux du bien-être animal.

Le Groupe de l'UNAF soutient dès lors les préconisations 19 et 20 dans leurs objectifs :

  • de renforcer l'information du consommateur par un étiquetage contrôlé par les pouvoirs publics
  • mais aussi de garantir au consommateur des produits de qualité dans le respect du bien-être animal via les signes officiels de qualité et d'origine des produits alimentaires -SIQO.

La préconisation 20 retient aussi notre intérêt dans les potentialités d'une montée en gamme du bien-être animal agissant comme aiguillon pour un accès de tous à une alimentation plus saine et plus équilibrée. Il s'agit bien, pour lutter contre l'obésité, de revoir les apports alimentaires et d'adapter notamment la proportion des produits carnés. La restauration collective dont les cantines scolaires, a aussi un rôle à jouer et son mot à dire sur ce sujet.

Enfin, pour le Groupe de l'UNAF, bien-être animal et conditions de travail dans les abattoirs sont étroitement liés. La question de l'installation de caméras dans les abattoirs va à contresens de ce lien sans garantir un quelconque plus pour le bien-être animal. Il revient aux contrôles vétérinaires de déterminer les conditions d'abattage et non pas à la vidéo par l'installation de caméras.

Le Groupe de l'UNAF a voté l'avis.

7

Journée départementale avec les lecteurs « Lire et Faire Lire ».

mar, 12/03/2019 - 11:31

L'Udaf de l'Aisne, en partenariat avec la Ligue de l'Enseignement, a organisé sa 1re journée départementale à destination des lecteurs « Lire et Faire Lire » dans les locaux de la Bibliothèque Départementale de l'Aisne, le 16 octobre dernier.

Cette journée a permis de réunir plus de 50 lecteurs.

Quatre ateliers ont été proposés pour les lecteurs, avec pour objet d'échanger sur « les mots » :

  • rencontre de Paul Bergès, poète,
  • atelier d'exercices de lecture à haute voix avec la compagnie millempart,
  • atelier avec « Petits gros mots »,
  • atelier sur la poésie à demi-mots par la Compagnie Alis.

Les lecteurs ont tous été très satisfaits par la journée et souhaitent que l'opération soit renouvelée l'année prochaine.

@ : ppierre udaf02.unaf.fr

02

Pages